Découvres-en encore plus sur les animaux du Québec!

Chaque fiche découverte contient quelques funky-faits sur l’animal illustré. Si ta curiosité est aussi grande que la mienne, tu veux sûrement en savoir plus… Voici donc un brin de développement sur ces informations fascinantes. 🙂

Orignal

L’orignal se nourrit principalement de plantes aquatiques et vit généralement près des plans d’eau. Il est très bon nageur et peu même boucher ses narines pour nager sous l’eau!

On l’appelle élan en Europe.

Phoque

Bien qu’il ait des conduits auditifs, le phoque n’a pas de pavillon externe au niveau des oreilles.

Il peut détecter les prédateurs, mais aussi les proies, grâce à ses moustache. En effet, ses vibrisses sont super sensibles. Assez pour détecter les vibrations laissées par les poissons.

Grand Héron

Le long cou en forme de S, très distinctif du grand héron le distingue d’un autre oiseau aux caractéristiques semblables : la grue. 

Comme beaucoup d’oiseaux du Québec, le grand héron migre au sud pour la saison froide. Mais il revient passer l’été plus au Nord. Il arrive même que certains individus reste ici si le court près duquel ils vivent ne gèle pas complètement.

Colibri à gorge rubis

Le colibri est connu sous le nom oiseau-mouche à cause de sa petite taille et de ses battements d’ailes très rapides qui peuvent rappeler le petit insecte. En effet, avec ses 55 à 75 battements secondes, on à peine à distinguer ses ailes lorsqu’il est en vol!

Savais-tu que seul le mâle arbore la gorge rouge? En effet, comme pas mal d’oiseaux, la femelle est plutôt sobre dans son plumage.

Lynx du Canada

Bien qu’il soit parfois appelé loup-cervier, le lynx du Canada est en fait un grand félin.

Vivant au Nord du Québec, il est bien adapté aux hivers rudes grâce à son pelage épais et ses pattes très larges qui agissent comme des raquettes sur la neige.

Poulamon

Définitivement plus connu sous le nom de «petit poissons des chenaux», le poulamon est un poisson très connu au Québec. Il est associé à la pêche sur glace, surtout dans la région de Ste-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie.

Castor

Le pelage imperméable du castor est parfaitement adapté à son habitat. En effet, il vit dans les zone marécageuses, et près des court d’eau, où il construit des barrages. C’est une «espèce-ingénieur», c’est à dire qu’il joue un rôle important dans la formation et l’entretient de son environnement.

Comme chez les autres rongeurs, ses dents avant ses cessent jamais de croître. C’est en rongeant du bois et en limant ses dents l’une contre l’autre qu’il maintient leur taille.

Harfang des neiges

Contrairement à la plupart des hiboux, le harfang des neige vit et chasse plutôt de jour.

Ses yeux sont fixes, ce qui oblige le harfang des neiges à tourner la tête pour regarder où il veut. Ceci-dit, sa tête tourne très loin : elle peut faire le ¾ d’un tour complet!

**  L’ensemble Découverte des animaux du Québec contient un petit bonus de 4 fiches (ben oui! je suis fine de même moi!).  **

Ours Noir

L’ours noir est l’ours le plus répandu au Québec.

Bien que sont nom commun soit ours noir, on retrouve des baribals au pelage brun ou roux, et même blond, gris et blanc!

Bernache du Canada

Grâce à leur fameuse formation de vol en «V», les bernaches du Canada peuvent conserver leur énergie et ainsi voler sur de très longues distance en une journée pendant leur migration.

Parfois confondu à tord avec l’outarde, il est pourtant assez facile de les différencier. En effet, l’outarde est un oiseau terrestre, avec des patte semblable à celles des poules, alors que la bernache, oiseau aquatique, a plutôt des pattes palmées, comme le canard.

Béluga

Le nom béluga vient du russe et signifie «qui est blanc».

Émettant plus de 50 sons différents, il est l’un des cétacés les plus vocal. On le surnomme même «canari des mers».

Le beluga n’est peut-être pas un nageur très rapide, mais comme le dauphin, il peut nager par en arrière.

Raton Laveur

En milieu naturel, le raton laveur a l’habitude de tremper ses aliments dans l’eau avant de les manger. Ce comportement lui donnant l’air de nettoyer ses aliments, lui a donné son nom raton laveur

Ses petites pattes sont très agiles, grâce à ses pouces opposable

Catégories : Fiches Découvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *